Valentine et Carlos, tous deux Suisses, se sont mariés à l’Abbaye de Valmagne non loin de Montpellier. L’occasion pour moi de découvrir cette merveille qu’on me vantait tant. Et je peux vous le confirmer moi aussi, ce lieu est canon.

Je rejoins tout d’abord Carlos et Valentine à un gîte. Carlos m’appelle, je décroche.

“Oui allo ?”

“Oui, Sébastien, c’est juste pour te dire qu’on t’attend, là on est en train de manger des Pizzas en famille, tranquille, donc ne speed pas. Tout est parfait”

Préparatifs de Valentine

J’en veux bien tous les jours des mariés relaxés comme ça. J’arrive donc au gîte. La mère de Carlos repasse et Valentine me fait visiter le lieu pour trouver LA pièce idéale pour faire les photos de préparations de la mariée (Carlos, lui, se préparera directement sur le lieu de l’Abbaye).

Je choisis donc la pièce où il y a le plus de lumière et surtout la climatisation (on est en pleine canicule et une mariée qui, pendant qu’elle se fait maquillée, coule de partout, c’est pas hyper chouette si vous voyez ce que je veux dire). Donc du coup, ce sera cette pièce là. Je bouge le lit, je fais un peu de rangement, on installe tout le matériel nécessaire pour le maquillage et c’est parti.

Une amie se charge de cette partie et il faut dire qu’elle est très douée. Valentine se fait maquiller pendant que sa mère elle, se fait coiffer. La journée commence sous les yeux de ses amies, assises sur le lit, qui la regarde avec tendresse.

Après la partie coiffure, c’est le moment d’enfiler la robe de mariée. Je sors.

Oui, pour celles qui se demande, vous avez quand même un peu d’intimité hein, je ne vous suis pas PARTOUT non plus. Je sors toujours quand la mariée met sa robe et je rentre JUSTE AVANT la fin pour avoir les mouvements que j’aime prendre en photo. Il est normal de vous laisser votre intimité.

Bref, je reviens pour prendre en photos les amies en train d’aider Valentine à enfiler sa robe. C’est toujours un moment que j’aime. Un moment de partage. Et puis vient le moment de quelques portraits pour immortaliser la métamorphose de jeune femme à mariée.

Préparatifs de Carlos

Il est tant maintenant pour moi de rejoindre l’abbaye de Valmagne, où Carlos m’attend avec ses témoins et amis. Ici, c’est beaucoup moins bien “rangé”, la grande salle à l’étage dans laquelle ils se préparent est plongée dans la pénombre et seule une lumière dure jailli par ci et par la au travers de quelques fenêtres. J’entre, et participe à une partie de billard qui se termine. Une partie qui se déroule serviette à la taille, entre la douche et le rasage (en gros c’était ça).

Carlos n’est pas là pour l’instant. Mais j’en profite pour photographier tout ce monde qui s’agite. Je le vois qui arrive, sourire jusqu’aux oreilles. L’allure fier. C’est bien le Carlos joyeux que j’ai eu sur Skype quelques mois au paravant. Sa joie de vivre me fait du bien et me touche.

Je lui dis que le mieux, pour quelques photo c’est qu’il se prépare vers une fenêtre et qu’on éteigne toutes les lumière artificiel. Je commence à prendre quelques photos et il se prend au jeu, ça le fait sourire, puis rire.

Tout le monde est prêt dorénavant. Il ne reste plus qu’une chose : boire un verre de whisky japonais Hibiky entre amis. Ils trinquent ensemble en arc de cercle devant moi. Et puis je descends les escaliers avec eux.

Une cérémonie laïque devant l’abbaye de Valmagne

Les invités arrivent petit à petit. L’air est encore lourd et les chapeaux à disposition pour les invités ne sont pas de trop. La mariée ne devrait pas tarder à arriver. Ils est tant de rejoindre l’endroit ou la cérémonie laïque se déroulera : juste devant l’abbaye.

Les ombres des platanes viennent se dessiner sur la pierre de l’abbaye et plus bas, les invités prennent place.

La musique commence. La mariée arrive, au bras de son père.

Valentine rejoint Carlos et celui-ci n’arrive pas à retenir son émotion en la voyant. Il lâche une larme. Il faut dire qu’elle est belle dans sa robe de chez Pronovias.

Le meilleur ami du marié est aussi l’officiant de la cérémonie. C’est lui qui va guider les mariés dans cette étape. C’est ce que j’aime dans les cérémonie laïque: la seule limite d’imagination, c’est vous. Vous pouvez choisir la musique, l’ambiance, la décoration, le lieu et à peu près tout ce que vous désirez pour votre union. Cela vous permet vraiment de personnaliser votre mariage. Et cela donne souvent de très chouettes résultats.

La cérémonie se termine et le moment du cocktail commence.

Le cocktail dans le cloître

Pour moi, ce moment signifie que c’est également le moment des photos de groupe (puis de couple à la fin). On commence alors par appeler tous les groupes. Et je les positionne devant la fontaine dans un puit de lumière naturelle. Je me dis que c’est l’endroit parfait pour des photos de groupe et qu’il faudra aussi que je fasse quelques photos de couple à cette endroit.

Ensuite, vient le moment des portraits volés pendant le cocktail. Je tourne, je regarde, j’écoute. Je rencontre, je discute, et bien sûr, je photographie.

Je photographie les éclats de rires, les enfants qui jouent, les détails du lieu, le cocktail. Bref, tout ce qui constitue cette journée.

Soirée dansante dans la nef

Et puis pour finir, la soirée. Valentine et Carlos fêteront leur union dans la nef de l’abbaye. C’est pas cool ça ? Je veux dire, manger, et puis aller danser jusqu’au bout de la nuit dans une abbaye, c’est sur la to-do-list de tout le monde, non ?

Je vous laisse avec les photos de leur mariage, que vous voyiez tout ça par vous même.

SHARE
COMMENTS